MOTION AGIR ENSEMBLE

2022-01-28  

Tous les acteurs de l’Action Sociale et Médico-Sociale, Associations, Administrateurs, Cadres, Salariés et organisations syndicales du Pays basque prennent la parole ensemble

irudia

Tous les acteurs de l’Action Sociale et Médico-Sociale, Associations, Administrateurs, Cadres, Salariés et organisations syndicales du Pays basque prennent la parole ensemble. D’abord pour partager un constat, notre secteur est à bout de souffle.

Après avoir fait face à la crise sanitaire et poursuivi leurs missions auprès des plus vulnérables dans l’invisibilité la plus totale, les professionnels expriment aujourd’hui leur tristesse, leur déception et leurs inquiétudes. La mise en place du SEGUR et les prolongements par la mission Lafourcade ont introduits une forme de discrimination entre professionnels et n’apportent aucune solution structurelle au réel problème que représente la non-reconnaissance des métiers du soin et du social et leur dévaluation sur le plan salarial. Il en découle une désertion de ces métiers et par conséquence de grandes difficultés de recrutement et de fidélisation des professionnels. Cette situation menace d’entrainer une crise systémique de tout le secteur et mettre en mal tout ce que les établissements, les services, les associations ont construit ces vingt dernières années en faveur des personnes âgées, des personnes en grande précarité, des personnes en situation d’handicap, des enfants, des adolescents et des jeunes majeurs accompagnés en Protection de l’Enfance. Ce sont toutes ces populations vulnérables qui seront impactés par la crise de notre secteur.

L’iniquité entre les professionnels institués par ces mesures ne nous parait pas supportable compte tenu de la pénibilité et les contraintes liées à l’exercice des professions du Social et du Médicosocial. La baisse économique du niveau de vie, ajoutée aux difficultés croissantes de l’exercice professionnel et à la détérioration de la situation personnelle et familiale des personnes accompagnées constituent les éléments saillants d’une forme d’injustice participant à la démobilisation des acteurs de notre secteur.

Associations, syndicats, professionnels et bénévoles, nous nous retrouvons pour une journée d’action le 1er février, afin d’interpeller l’état et les collectivités locales et pour :

 

  • Demander une revalorisation salariale étendue à toutes les catégories de salariés du secteur Social et Médicosocial,
  • Une réflexion approfondie de toutes les parties prenantes sur l’amélioration des conditions de travail,

Le renforcement des taux d’encadrement, notamment dans les structures d’hébergement.

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

LAB NOR DA

QUI EST LAB

Vivre et se loger au Pays ! Espekulazioari ez!

Ekintza Sozialeko Komunitatea sortzeko topaketak

Lan harremanak eta negoziazio kolektiboaren esparrua Ipar Euskal Herrian