CONFERENCE DE PRESSE DE RENTREE DU SECTEUR SERVICES PRIVES

2017-10-15  

La mobilisation fructueuse des salarié(e)s du petit train de La Rhune, 4 affilié(e)s LAB du magasin Castorama d'Anglet appelé(e)s à comparaître en tant que victimes devant le tribunal correctionnel de Bayonne, la décision de Kutxabank de fermer ses agences en France et en Ipar Euskal herri, voici certains des sujets abordés lors de cette conférence de presse. Un espace de négociation à l’échelle du Pays basque sera aussi la revendication portée au travers des différentes campagnes.

irudia

 Le secteur Services privés du syndicat LAB  a fait sa rentrée ce vendredi matin.

Pour commencer, LAB est revenu sur un moment important de la rentrée: la mobilisation des salarié(e)s du Petit train de La Rhune et les décisions positives prises par la Direction de l'EPSA.

3 revendications majeures : prime d'insalubrité, prime à la langue pour la pratique de l'euskara et remplacement des départs à la retraite par des contrats permanents (CDI). N'ayant pas de réponse positive sur ces 3 revendications, les salarié(e)s ont donc décidé de se mobiliser, votant pour un préavis de grève illimitée (pour non respect d'accords : convention collective et contrat génération)

S'en sont suivies diverses réunions LAB / Direction EPSA et, au final, les réponses positives apportées lors de la réunion du 27 septembre à Izeste: prime d'insalubrité accordée aux salariés concernés (reconnaissance de l'oubli par la Direction) et rattrapage (rétroactivité) jusqu'en 2014, les deux prochains départs à la retraite remplacés par des CDI, effectif des permanents maintenu donc à 21 salarié(e)s, et cerise sur le gâteau, le basque est introduit dans la liste des langues donnant droit à l'attribution de la prime à la langue. D'ici la fin de l'année l'ensemble du personnel pourra passer un test et si le niveau est jugé satisfaisant les personnes bénéficieront de la prime pour l'euskara.

Une magnifique victoire pour les salarié(e)s, pour la section LAB et pour l'euskara! 

LES RDV A COURT OU MOYEN TERME : 

4 affilié(e)s LAB du magasin Castorama d'Anglet sont invité(e)s à se présenter le 23 novembre prochain au tribunal correctionnel de Bayonne pour y être entendu en qualité de victime dans une procédure pour discrimination syndicale initiée par l'inspection du travail à l'encontre de la direction du magasin (discrimination syndicale avérée sur une période de 2 ans, 2011 et 2012). LAB a décidé de se porter partie civile pour "violation de l'intérêt collectif de la profession". A suivre...

Un deuxième rdv concerne la banque Kutxabank. Celle ci aurait décidé de cesser son activité en France et en Ipar Euskal Herri (fermetures prévues des agences de Bordeaux, Pau, Bayonne (2) et Hendaye). 23 emplois sont menacés.

Aprés avoir essayé de traiter le sujet en interne, LAB a décidé de denoncer la situation: un véritable malaise s'est installé, mal être des salarié(e)s, la direction ne répondant pas aux inquiétudes de ces derniers quant à leur sort et ne tenant vraiment pas compte de la revendication de ces mêmes salarié(e)s  de maintenir l'activité et les emplois. Une réunion délégué(e)s/direction est prévue le 20 octobre prochain lors de laquelle pourrait être présenté... un plan de licenciement collectif... Pour LAB ce choix de la direction est lamentable: malgré une rentabilité certaine cette direction a décidé d'abandonner lpar euskal herri et de supprimer 23 emplois sans en expliquer les raisons... Diverses actions sont prévues.

LES DIFFERENTES CAMPAGNES :

Décider ici !

Revendication d'un espace de négociation propre au Pays basque.

La réforme Macron nous frappe de plein fouet et il y aura certainement d'autres réformes qui continueront d'amener encore plus de précarité pour les salarié(e)s.

LAB continuera donc de revendiquer un espace de négociation local, à l'échelle du Pays basque, un espace pouressayer d' améliorer les conditions des travailleuses et travailleurs de ce territoire, un espace qui ferait du Pays basque une zone hors Loi Macron. Et LAB portera ainsi cette revendication dans ses différentes campagnes : la campagne contre le travail du dimanche et des jours fériés , les cibles étant évidement les grandes surfaces, la campagne pour dénoncer la précarité au travail, les saisonniers, etc.

APPEL AUX SALARIE(E)S : SE RASSEMBLER S'ORGANISER SE MOBILISER !

Après la mise en marche de LAB trenbideak l'an passé, LAB souhaiterait mettre en place de nouveaux groupes par secteur d'activité, style LAB garbiketak (secteur du nettoyage) ou autres. Pour LAB c'est bien de s'organiser dans les entreprises mais il faut aussi que les salarié(e)s en sortent pour se réunir avec d'autres salarié(e)s du même secteur, et ainsi essayer de s'organiser ensemble pour établir un rapport de force plus favorable.

AURRERA LAB!

 

 

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

Vivre et se loger au Pays ! Espekulazioari ez!

Ekintza Sozialeko Komunitatea sortzeko topaketak

Lan harremanak eta negoziazio kolektiboaren esparrua Ipar Euskal Herrian

LAB NOR DA

QUI EST LAB

LAB Sindikatuko X. Biltzar Nagusia

http://ieh.lab.eus/fitxategiak/fitxategiak/2022/ef5640a761b6f77cf9dd672574321179Bagarabanerajpg.jpg