1er Mai : toutes et tous à Bayonne

2019-04-15  

Euskal Herria décide : Kapitala Hautsi, bizitzari eutsi ! Le 1er mai est un jour pour impulser les luttes de la classe ouvrière, et nous avons de nombreuses raisons de nous mobiliser.

Le 1er mai est un jour pour impulser les luttes de la classe ouvrière, et nous avons de nombreuses raisons de nous mobiliser. Le capitalisme répond avec encore plus de capitalisme, d'autoritarisme et de fascisme. Aujourd’hui, les inégalités continuent de se creuser. Les très riches sont de plus en plus riches et une très large partie de la population est de plus en plus précaire et en souffrance.

Le système utilise la précarité comme un instrument de domination. Les puissances économiques et politiques le savent bien. C'est pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, il est nécessaire de placer la vie au centre du débat et de faire le pari de la vie plutôt que celui du capital.

Depuis plusieurs mois, le mouvement des « gilets jaunes » se mobilise. Le gouvernement continue de faire la sourde oreille et utilise une fois de plus la répression policière comme seule réponse.

Il y a urgence à redonner le pouvoir au peuple. 
Nous exigeons :

  • Une augmentation immédiate du pouvoir d’achat avec une revalorisation significative des revenus, du point d’indice et des pensions.
  • L’arrêt des cadeaux fiscaux faits aux plus grands comme l’ISF ou le CICE et la mise en place d’une fiscalité plus juste.
  • De réels espaces de débats et de négociations locales pour les travailleur-ses du Pays Basque. Nous exigeons la mise en place d’une Commission Paritaire Locale en Pays Basque pour les salarié-e-s du Privé et la création d’une Commission Paritaire Intercommunale pour l’ensemble des agents de la fonction publique.

Le Capital ou la Vie ?

Pour défendre les intérêts du capital, Les décisions prises à Paris ou à Bordeaux vont à l’encontre des intérêts des citoyens du Pays Basque. Elles appauvrissent les territoires, les privent de services publics comme par exemple le la ligne Garazi-Baiona qui abandonne une partie du territoire, le trésor public et la poste d’Hendaye qui ferment, des réformes qui appauvrissent notre système d’éducation, et l’Hôpital de Bayonne qui supprime des postes en réanimation quitte à mettre la vie de personnes en danger… 

Pour LAB, la solution c’est la vie ! Nous voulons décider librement de quel futur nous voulons pour notre territoire afin que justice sociale devienne réalité. Nous voulons une fiscalité plus juste, plus solidaire. Nous voulons un système ou à travail égal salaire égal sera réalité, avec des salaires qui nous permettront de vivre dignement et où les salarié-e-s ne perdront pas leurs vies à la gagner !

Il existe deux possibilités principales dans la lutte entre le capital et la vie : la victoire du capital par la loi du plus fort, main dans la main avec l'impérialisme, l'autoritarisme et le fascisme,

ou la victoire de ceux qui sont en faveur de la vie, par la réalisation d'un nouveau modèle, basé sur la démocratie et la justice sociale, qui met la vie de chacun-e au centre ?

Nous, optons pour ce 2ème choix !

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

Mr.Bricolage-Bidarteko langileak borrokan

Ospitaleko langileak greban

Polo Beyriseko MVC elkarteko langileak borrokan

MAIATZAREN LEHENA 2019 (Baiona)

LAB NOR DA

QUI EST LAB