[OPINION] Volontaires pour travailler le dimanche, mon œil !

2019-05-28  

Travailleuses, le syndicat LAB vous apporte tout son soutien, votre combat est le nôtre !

irudia

[OPINION] Argitxu DUFAU, permanente du syndicat LAB

 

«Vous avez mentionné le refus total de venir travailler le dimanche matin. Au vu de ces éléments, je me vois contraint de vous notifier votre licenciement immédiat pour faute grave». (Et je rajouterai “Merci, circulez il y a rien à voir !”.)

C’est la lettre qu’ont reçu deux travailleuses bretonnes de la main de leur employeur, patron du supermarché Cora de Saint-Malo.

 

En clair, elles sont licenciées pour avoir… exercer leur droit ! Le Code du travail (ô combien diminué mais toujours en place) prévoit que le travail du dimanche se base sur le volontariat et son refus ne peut constituer un motif de licenciement ni même un refus d’embauche.

 

Le syndicat LAB se bat contre l’ouverture des supermarchés le dimanche. D’abord parce que nous ne sommes pas dupes : la base du volontariat n’est pas réelle ! Sous la menace, l’intimidation ou le chantage les travailleurs et travailleuses se voient contraint-e-s de “se porter volontaires”. Et qu’on ne nous parle pas “d’arrondir les fins de mois” ! Si le travail était plus justement rémunéré, personne ne se “porterait volontaire” pour passer une journée loin de sa famille, de ses ami-e-s, de ses loisirs, enfermé-e entre quatre murs sous une lumière artificielle. A-t-on besoin de consommer sept jours sur sept ? La réponse est sans appel : non !

 

Le non-hasard a fait qu’il s’agit de deux travailleuses. Encore aujourd’hui, les femmes sont les plus précaires des précaires, les plus bafouées des bafoué-e-s.

Travailleuses, le syndicat LAB vous apporte tout son soutien, votre combat est le nôtre !

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

Mr.Bricolage-Bidarteko langileak borrokan

Ospitaleko langileak greban

Polo Beyriseko MVC elkarteko langileak borrokan

MAIATZAREN LEHENA 2019 (Baiona)

LAB NOR DA

QUI EST LAB