LAURENT RESTE CHEMINOT!

2018-10-23  

La direction de la SNCF a fait connaitre il y a peu la sanction infligée à Laurent: 12 jours fermes de mise à pied et mutation avec sursis... Un grand ouf de soulagement malgré tout (Laurent risquait le licenciement!), Il reste donc cheminot contrôleur à Bayonne. A mettre sans aucun doute au compte de la forte mobilisation de ses camarades cheminots! Ensemble on est plus fort! Gora gu eta gutarrak!

irudia

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

LAB NOR DA

QUI EST LAB

Burdin bidearen borroka!

Lehen Brigada Soziala osatua

Euskal Herria Macron legetik kanpo