Contre l'obligation vaccinale : convaincre plutôt que contraindre / Contre les réformes antisociales : travailleuses, travailleurs, restons soudé.e.s !

2021-08-06  

Nous nous opposons fermement à l’obligation vaccinale des travailleuses et des travailleurs. La vaccination, doit être un choix consenti et éclairé. Personne ne devrait être sanctionné.e pour avoir refusé de se faire vacciner.

irudia

LAB n’émet pas de position sur le principe de vaccination qui dépasse largement le cadre d’une organisation syndicale.
En revanche, nous nous opposons fermement à l’obligation vaccinale des travailleuses et des travailleurs. La vaccination, doit être un choix consenti et éclairé.
Personne ne devrait être sanctionné.e pour avoir refusé de se faire vacciner.
En effet, le gouvernement français envisage des sanctions allant de la suspension de salaire au  licenciement, en particulier pour le personnel soignant. C’est inacceptable ! 
 

A la place de mesures répressives et liberticides, nous prônons l’augmentation de moyens dans les hôpitaux publics et structures sociales, l’embauche massive de soignant.e.s qualifié.e.s, la levée des brevets sur les vaccins, l’ouverture de lits, la transparence des données cliniques, l’accès à la vaccination pour l’ensemble des populations … Bref, changer immédiatement de cap, pour reconstruire un système de santé fort et égalitaire, détruit ces dernières décennies par des politiques ultra libérales à logique capitaliste.  

Le gouvernement Macron, incapable de gérer la crise par des mesures strictement sanitaires, use de dispositifs autoritaires. Avec le pass sanitaire, il se décharge sur les travailleuses et travailleurs pour contrôler, empêcher, interdire, d’autres travailleuses et travailleurs en créant volontairement un climat de défiance et de tensions.

Le syndicat LAB soutient toutes les mobilisations pour la liberté de choisir et contre le pass sanitaire dans le cadre évident de l’antifascisme, sans céder aux idées complotistes.  
Oui, il est urgent de sortir de cette crise sanitaire et cela passera par un effort collectif, par la solidarité entre les peuples et les générations.

Si la question vaccinale est importante, elle ne doit pas nous diviser et occulter d’autres annonces. Les gouvernements et le grand capital utilisent cette crise pour faire passer en force les nouvelles réformes antisociales des retraites et de l’assurance chômage. La pandémie ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Les riches n’ont jamais été aussi riches et les pauvres jamais aussi pauvres.

Une rentrée de combat social nous attends, soyons prêt.e.s ! L’heure est grave, le dernier virage du mandat Macron va mettre les bouchées doubles pour précariser un peu plus la classe laborieuse. A nous de leur faire barrage, organisons-nous, unissons-nous et ne nous laissons pas faire !

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

Ekintza Sozialeko Komunitatea sortzeko topaketak

TPE Hauteskundeak. Nola bozkatu? Comment voter ?

Lan harremanak eta negoziazio kolektiboaren esparrua Ipar Euskal Herrian

LAB NOR DA

QUI EST LAB